Remplir ses amortisseurs

Remplir correctement ses Amortisseurs.

 

Les amortisseurs sont le seul lien de liaison au sol avec les pneumatiques. Leurs qualités de fabrication et le soin apporté à leur remplissage sont donc prédominants pour une bonne tenue de route.

L’huile silicone :

Elle a pour seul objectif, sous la pression, de passer par les trous du piston de l’amortisseur. En fonction de son grade (degré d’épaississement de l’huile), elle donnera une suspension ferme avec un indice fort et une suspension souple avec un indice bas. La grosseur des trous du piston joue aussi un grand rôle. Moins ça passe rapidement plus c’est dur… Une qualité : elle a une tenue assez constante malgré la chaleur et les frottements. Attention, bien qu’elle se prénomme huile, elle n’en a pas les qualités mirifiques de la lubrification.

Grades :

La plage de graduation part d’un indice 100 pour monter jusqu’à 900. En fonction des marques l’indice peut être différent.

Pour tout savoir sur les huiles silicones et les équivalences entre les marques cliquer ici

Préparation :

Si vous n’avez pas encore monté vos amortisseurs, pensez à mettre un peu de graisse non silicone et non graphite sur les joints toriques où coulisseront les tiges de vos amortisseurs. Cela donnera une meilleure étanchéité ainsi qu’une bonne lubrification.

Certains amortisseurs ont des soufflets. Soyez méticuleux et changez ceux-ci si vous constatez une usure. Il est plutôt préférable de changer un soufflet qu’un jeu complet de joints toriques (le circlips étant parfois difficile à démonter).

La tige doit être propre et saine. Pas de poussière, pas de boue et pas de rayure. La pince directement sur la tige est interdite. Préférez un serrage pince+chiffon épais pour protéger la tige.

Remplissage :

En sachant que plus l’huile est dure, plus les bulles mettent de temps à remonter. Je vous conseille donc d’incliner le corps de l’amortisseur lors du remplissage, cela aura pour effet de ne pas chahuter l’huile et de ne pas créer de bulle.

Faites le test avec un verre de soda !!

Prenez un amortisseur, tirez la tige bien au fond et remplissez pour arriver à 1mm du bord. Ensuite, plusieurs fois et doucement, faites coulisser la tige en la tournant et cela jusqu’à mi-parcours du corps de l’amortisseur. Cette action aura pour but de faire partir les plus grosses bulles. Tirez les tiges en butées et laissez reposer les amortisseurs pendant au moins 10 minutes voire plus s’il y a beaucoup de bulles… Cette action est à répéter jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulle qui remontent quand vous faites coulisser la tige.

Remplir ses amortisseurs dans Technique amortisseur_etapes

Le remontage :

Faites remonter la tige tout doucement pour évacuer l’huile en surplus par le trou du bouchon, vissé aux 3/4. S’il n’y a pas de trous aux bouchons vous pouvez essayer d’en créer un, mais pas plus d’un millimètre, à la moitié de la hauteur du filetage. Vous pourrez constater que l’huile crée un bombage au bord du corps au fur et à mesure que la tige remonte. Une fois la tige remontée à fond il doit toujours y avoir ce bombage, laissez l’huile couler le long du corps pour que la « régulation » se fasse d’elle même. Attention, s’il y a trop d’huile votre coupelle (si vos amortisseurs en ont) subira une trop forte pression, elle se bombera ou se déchirera. Il faut donc faire attention qu’il n’y ait ni trop d’huile, ni pas assez lors du serrage du bouchon.

Comment savoir si l’amortisseur est correctement préparé :

  • 1 – Il ne doit y avoir aucun blocage ou point dur quand vous enfoncez la tige. Si c’est le cas recommencez depuis le début en essuyant bien toutes les pièces, et vérifiez qu’aucune d’elles n’est endommagée.
  • 2 – Si vous percevez le bruit de bulles quand vous enfoncez la tige, vous devez encore faire évacuer les bulles.
  • 3 – En enfonçant la tige celle-ci ne doit pas revenir, ou très très peu. Dans le cas contraire, c’est qu’il y a trop d’huile.

 

En conclusion : Un amortisseur parfait, c’est sans bulles, sans point dur, sans retour de la tige !

Vous pouvez à présent les monter sur votre voiture RC pour en effectuer le réglage des ressorts.

 

Note à propos des amortisseurs montés sur les Kits RTR :

La plupart du temps, les amortisseurs qui sont fournis avec les kits prémontés sont remplis avec de l’huile moteur. Huile qui, avec les frottements va chauffer. Or, de l’huile moteur, quand ça chauffe, ça devient aussi liquide que de l’eau. Et de l’eau qui est chahutée, ça fait des bulles. On parle alors d’emulsion. Avec une telle huile, un amortissement parfait est à proscrire. Il est donc conseillé de changer l’huile des amortisseurs de votre kit RTR par de l’huile silicone appropriée. N’oubliez pas non plus de rajouter de la graisse dans les différentiels, ils en sont pratiquement dépourvus.

 

Sources : http://www.myzerykord.com et CMLP

 


4 commentaires

  1. illico dit :

    Salut,

    Extra cet article !!!

    Merci à vous.

    a

  2. wabit dit :

    bonjour, j’ai un petit problème de suspension. mais suspension, même avec le ressort, mais suspension ne veulent pas remonter, elle sont dur comme du béton, je les ai vider nettoyer, remplie avec de l’huile que mon vendeur de RC ma donner, mais rien a faire, mais suspension son devenu encore plus dur, que faire?

    merci à vous.

  3. trcc dit :

    bonjour
    pas facile de résoudre votre problème par email !
    il faudrait amener votre voiture ou les amortisseurs seuls à votre revendeur pour qu’il vous donne son avis.
    Peut-être les tiges sont tordues, ou bien les joints d’étanchéité qui frottent sur la tige sont défectueux, ou les pistons sont déformés, ou l’huile est trop épaisse…
    bon courage

  4. Wanetta Powsey dit :

    Good post, thanks for the read!

    http://www.yahoo.net/

Répondre

sera1 |
l'équipe des rallyes routie... |
o0513ph0o |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | r2087amburestauration
| MOJREM
| ШЄВ@UT...